Donner son sang, sauve une vie

LA RELEVE
LA RELEVE

 

Une goutte de sang pour le sourire

 

d'un enfant.

 

Ils vivent grâce à votre générosité

 

 

Donner son sang, sauve une vie.

      

         

 

 


 

 

 Le don du sang est essentiel. C'est un véritable engagement qui vient du coeur

 

1. Un don de sang se décompose en 4 phases :

- une inscription administrative : elle se fait sur ordinateur.

- un entretien médical : il est strictement confidentiel. Le secret médical est absolu. Il permet de vérifier que vous pouvez donner votre sang. Le médecin devra aborder des sujets parfois intimes auxquels le donneur doit répondre en toute sincérité : il en va de la sécurité du receveur. Cet entretien est le plus souvent précédé d'un questionnaire à remplir qui permet au donneur de réfléchir aux différentes situations ou maladies qu'il a pu rencontrer précédemment.

C'est parfois un peu agaçant et répétitif, surtout pour les Donneurs réguliers, mais la sécurité transfusionnelle est à ce prix. Souvent un Donneur régulier pense vraiment qu'il n'y a pas de changement depuis la dernière fois, mais le questionnaire puis l'entretien médical l'aide à se rappeler qu'en fait il est allé au Vietnam en vacances, qu'à Noël, il a eu une gastro-entérite et qu' il s'est fait scléroser une varice il y a 8 jours, que son médecin lui a recommandé un médicament pour la repousse des cheveux, sans oublier le piercing de la langue le mois dernier...! Beaucoup de choses pour une même personne, mais ce sont ces petits détails qui sont si importants.

-le don de sang dure de 5 à 10 minutes

Les infirmières font cela toute la journée. Elles piquent très bien, on ne sent presque rien ! Inutile de dire que le matériel est neuf, à usage unique, et qu'on ne risque rien à donner son sang!

L'installation du donneur concilie son propre confort et les bonnes conditions du prélèvement. Après avoir vérifié la conformité de l'association entre l'identité du donneur et le numéro de prélèvement, le personnel de prélèvement pose un garrot, choisit la veine la mieux adaptée et procède au prélèvement. Pendant toute la durée de celui-ci, la poche repose sur un agitateur, qui mélange mécaniquement le sang à de l'anticoagulant contenu dans cette poche. Serrer et desserrer le poing permet de faciliter l'écoulement du sang. Des échantillons sont également prélevés afin de pouvoir effectuer les différents tests de dépistage obligatoires et les analyses. Le personnel de prélèvement veille constamment au bon déroulement de l'opération.

-le temps de repos et la collation
Il est important de prendre le temps de boire quelquechose et de se reposer quelques minutes avant de repartir.

Durée : de 30 à 40 minutes en moyenne pour le premier don de sang total, cette durée peut être supérieure en cas de forte affluence.

 2. Quelle quantité de sang prélève-t-on ?

Habituellement, les prélèvements sont de 450 à 470 ml. Ceci représente environ 10 à 13% de la masse sanguine. Ce qui signifie qu'on laisse au donneur, environ 90% de sa masse sanguine. On ne prendra pas quelqu'un qui fait moins de 50 kg. La récupération est rapide, et on ne doit ressentir aucune sensation de fatigue

L'objectif, c'est que le donneur revienne, donc tout est prévu pour que cela se passe bien ! C'est fait pour qu'on se sente bien après et qu'on puisse reprendre ses activités ! Cool !

Une fois le repos observé, l'intéressé ne doit ressentir aucun malaise, ni faiblesse physique. Le volume sanguin normal se reconstitue dans les quelques heures suivant le prélèvement.

 3. Quelques conseils

- Il est conseillé de s'alimenter avant de donner. Ne venez pas à jeun.

- Dans les heures qui suivent il est conseillé de boire régulièrement, d'éviter les sports sous-marins, la natation, les sports aériens ou les situations de sports dangereux (alpinisme...) ou tout effort prolongé. Plus vous boirez, moins vous aurez de petits coups de barre après. Du jus de fruit, de l'eau, du café, du coca...

- Certaines professions comme "routier" demandent un temps de repos de plusieurs heures. Un pilote d'avion attendra 48h avant de reprendre ses activités.

- En cas de malaise : vous ressentez une sensation de "vide", de "jambes en coton" , vous avez très chaud, vous êtes pâle : il faut s'allonger, le temps que ces symptômes disparaissent. Le personnel de collecte est entraîné à reconnaître ces signes et vous conseillera de rester allongé un petit moment. A la disparition de ces symptômes, vous pouvez vous relever doucement et vous reposer quelques instants. Cela arrive rarement, parfois quand on est fatigué ou très stressé ou que l'on a pas mangé avant. Ce n'est pas bien méchant.

 Après le Don

Une affection, même banale, inconnue lors de l'entretien médical et qui se manifeste après votre don peut se transmettre à un malade dont l'organisme est affaibli. Signalez sans attendre tout problème ou toute information qui vous paraît importante après votre don à l'Etablissement Français du sang qui a organisé la collecte. Normalement, ils vous auront donné un petit carton avec leur numéro de téléphone.