Les nouvelles conditions d’aptitude au don à partir du 19 avril 2009

 

En application de l’arrêté ministériel du 12 janvier 2009 fixant les critères de sélection

des donneurs de sang, les possibilités de dons sont élargies et certaines

contre-indications sont levées, sans remettre en cause la sécurité des donneurs

et celle des receveurs.

Les principales  MODIFICATIONS sont les suivantes, applicables à partir du 19/04/09.

 

1. LIMITES D’AGES : le don est possible jusqu’à 70 ans (veille du 71e anniversaire),

avec les précisions suivantes :


- de 18 à 65 ans (veille du 66e anniversaire) TOUT DON EST POSSIBLE

 (sauf granulocytes = globules blancs, exceptionnels, jusqu’à 50 ans)
- un PREMIER don APRES 60 ans est POSSIBLE mais soumis à l’appréciation du médecin.
- APRES 65 ans, seul le DON TOTAL est autorisé (pas d’aphérèse)

 


 
2. FREQUENCE des prélèvements :


- sur 12 mois, avec une tolérance de 15 j, le nombre total de dons possible,

tous types confondus, a été augmenté à 24
- le nombre maximal de dons de SANG TOTAL passe à 6 chez les hommes et

 à 4 chez les femmes
- le nombre maximal de dons de PLAQUETTES par aphérèse passe à 12
- le nombre maximal de dons de PLASMA passe à 24

 

3. INTERVALLES entre les dons : PAS DE CHANGEMENTS
- 2 SEMAINES entre un don de PLASMA et un don de CELLULES
- 4 SEMAINES entre un don de PLAQUETTES et tout autre don de CELLULES
- 8 SEMAINES entre 2 dons de SANG TOTAL


4. SELECTION MEDICALE :


1. Un poids de 50kg reste requis pour tout type de don


2. Une modification importante concerne l’APHERESE : ne sont plus pris en

considération les antécédents d’asthme modéré ou d’allergie sévère.

l’ASTHME SEVERE (crises fréquentes, symptômes nocturnes fréquents, activité

physique limitée) reste une contre-indication POUR TOUT TYPE DE DON.

Un don quel qu’il soit avec antécédent avéré d’allergie sévère (anaphylaxie) est

soumis à l’appréciation du médecin.


3. Les règles de sélection des donneurs pour dons de sang et de plaquettes

 sont applicables également pour le don de plasma pour fractionnement en ce

 qui concerne :
- les INFECTIONS (respect de 2 semaines entre la fin des symptômes et le don)
- les SOINS DENTAIRES (délai de 1 jour. après un soin de carie, de 7 jours après

détartrage, traitement de racine ou extraction dentaire).

En revanche pour les voyages en zone à risque de paludisme et de maladie de Chagas,

ainsi que pour les zones à risque de virus West-Nile pendant les périodes d’exclusion,

le don en plasma pour fractionnement reste possible.


4. Maladies auto-immunes
Certaines pathologies liées à la présence d’auto-anticorps ne sont plus des

 contre-indications si elles ne concernent qu’un organe (la thyroïde par exemple)

et si l’état général est bon.


5. Interventions neurochirurgicales
Les interventions chirurgicales sur le cerveau, sur la rétine ou le nerf optique ne

constituent des contre-indications que pour celles antérieures au 1/4/2001, par

précaution vis-à-vis du risque de transmission de la maladie de Creutzfeld-Jacob

ou de son nouveau variant.

 

L’ajournement des personnes ayant été transfusées ou ayant séjourné plus d’1 an au

 Royaume Uni est maintenu (sauf pour la République d’Irlande qui n’est plus concernée).

 

 Dr Frédéric BIGEY
Responsable des prélèvements